Publication / Docs / presse

PUBLICATIONS UIMM

Panorama de presse

Lundi 20 Janvier 2020

 

Retraites : l’étude d’impact dévoilée

 

Réforme des retraites : vers une hausse de l’âge de départ et du niveau des pensions », titre Les Echos, qui s’est procuré l’étude d’impact globale. L’âge d’équilibre aura des effets sensibles sur les comportements, relève le quotidien. Lorsque les premières générations touchant une pension universelle seront en âge de la réclamer, l’âge d’équilibre serait de 65 ans. « Cet âge, purement conventionnel, correspond à l’âge de départ au taux plein pour une personne ayant commencé son activité professionnelle à 22 ans et ayant validé toute sa vie 4 trimestres par an, soit 43 années, la durée exigée pour le taux plein pour la génération née en 1975 », indique l’étude. L’âge d’équilibre augmenterait ensuite d’un mois par génération, « sous l’hypothèse que l’espérance de vie progresse d’un mois et demi par an ». L’âge d’équilibre pourrait ainsi, théoriquement, atteindre 67 ans autour de 2060. « Mais c’est purement conventionnel, plaide une source gouvernementale. On prolonge le trait en fonction des projections d’espérance de vie, en appliquant la règle décidée il y a vingt ans : les deux tiers du gain d’espérance de vie doivent être consacrés au travail, et un tiers à la retraite. Que veut dire un âge de départ en 2060 ? Qui en 1980 aurait pu prédire les âges de 2020 ? » interroge cette source, qui préfère recentrer le débat sur des années à la portée du législateur actuel. De fait, l’instauration de cet âge pivot « conduirait environ la moitié des assurés à modifier leur comportement de départ », souligne l’étude. Pour l’autre moitié, l’âge de départ ne serait pas modifié. Au total, en prenant en compte les décalages dans les deux sens, l’âge moyen de départ serait légèrement plus bas après la réforme qu’avant la réforme pour la génération 1975, à un peu moins de 64 ans, mais il progresserait ensuite plus vite. Point crucial sur lequel le gouvernement ne manquera pas d’insister : cela se traduira par des « gains très significatifs de pension ». La CNAV a aussi fait des estimations par quartile. Il en ressort que les 25 % des assurés qui auraient perçu, avant réforme, les pensions les plus faibles (« premier quartile »), « bénéficieront particulièrement de la réforme ». (Les Echos, p.4)

 

Exposition du Fabriqué en France

 

Le Président de la République avait souhaité que soit organisée au Palais de l’Élysée une grande exposition du “Fabriqué en France” ouverte à tous les Français, qui s’est tenue le week-end des 18 et 19 janvier 2020. Picard serrures représentait la Somme avec sa serrure Présence 3 (Verre et protections mag)

 

Mardi 21 Janvier 2020

 

Emmanuel Macron : « On recrée des emplois dans l’industrie »

 

Emmanuel Macron défend ses réformes chez AstraZeneca », titre Le Figaro, qui relate le déplacement du chef de l’État à Dunkerque, dans l’usine du laboratoire, qui a annoncé l’un des investissements les plus importants cette année dans le cadre de Choose France. Devant les élus locaux et les 470 salariés de l’usine, Emmanuel Macron a vanté les réformes engagées depuis deux ans et demi pour permettre à la France de regagner en compétitivité, de l’apprentissage à l’assurance chômage en passant par la « baisse de la fiscalité sur le capital et sur la production ». « Depuis huit mois, on recrée des emplois dans l’industrie, s’est félicité le président. Nous sommes aujourd’hui le pays le plus attractif en investissements productifs. » Pascal Soriot, directeur général d’AstraZeneca, souligne auprès du Figaro « l’attractivité renouvelée de la France ». Il cite notamment l’assouplissement du Code du travail et vante le « génie français », notamment dans l’intelligence artificielle et le digital. (Le Figaro, p.19)

 

Mercredi 22 Janvier 2020

 

« L’appel d’Emmanuel Macron aux entreprises de taille intermédiaire », titre Les Echos. Le président de la République a reçu mardi à l’Elysée 500 patrons d’ETI, dont il a salué l’apport à l’économie française. Le chef de l’Etat a insisté sur les efforts en matière de formation mais aussi sur les « angles morts de la création d’emplois ». Par-là, le président entend, par exemple, le problème du logement et celui du transport. (Les Echos, p.4)

Les points de situation économique et sociale

Synthèse mensuelle réalisée par l’UIMM autour de la « Conjoncture économique et situation de l’industrie » &  « l’Analyse de l’actualité politique, économique et sociale »
Consulter les points de situation :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Point de vue - La tribune de l'UIMM

 

Septembre 2016 : Un monde incertain
L’histoire, parfois, bafouille, bégaie, balbutie. Rien, en cette rentrée, ne semble affermir la bâtisse commune. Bien au contraire, des vents venus de tous côtés donnent le sentiment que le monde hésite, ballotté par les incertitudes, et parfois la folie des hommes. Aux portes orientales de l’Europe, le « généralissime » (1) – alors que chaque soir la salat retentit du haut des minarets – vient d’ordonner une purge sans précédent qui ébranle l’ensemble des institutions du pays, et fragilise une région déjà sensible aux fièvres. Le terrorisme, continue, imperturbablement
à semer la douleur pour récolter cette discorde dont, avidement, il se nourrit. Les armes, dans ce combat, sont inégales, et nos moyens inappropriés. Lire la suite

 

Juillet 2016 : THE OUTLOOK IS GLOOMY  : C’est une histoire française que l’on n’apprécie guère. Une assez vilaine histoire qui en dit long sur nos mœurs, la permanence de nos immobilismes, et le poids de nos lâchetés. La pièce, car cela en est une,se joue à trois personnages : l’État, en maître désargenté mais incontesté, quelques centrales syndicales particulièrement véhémentes, et une entreprise ferroviaire mieux connue sous le nom de SNCF. L’intrigue est simple … Lire la suite
 
Juin 2016 : Les Français ne veulent pas comprendre que l’époque exige d’eux un effort gigantesque d’adaptation… Ils ne se conduisent pas en adultes
Un « Persan » en ferait sans doute la remarque : les quinquennats se succèdent, placés sous le signe de l’incapacité et de l’absence de projet. Lire la suite
 
Mai 2016 : Un modèle à bout de souffle
Mille kilomètres du nord au sud, mille kilomètres de l’ouest à l’est, l’hexagone presque régulier qui porte le nom de « France » apparaît comme un bien petit territoire comparé au reste du
 
Avril 2016 : L’Europe, aujourd’hui, est Bruxelloise
Notre pays, déclinant, le restera aussi longtemps que nous ne parviendrons pas à regarder le monde tel qu’il est. Faut-il s’en étonner, dès lors que nos conservatismes, douillettement enkystés dans
nos esprits, prennent le pas sur le risque et l’aventure. Conservatisme des opinions, conformisme des thèses, anesthésie du jugement, narcose de la libre-pensée. Comment expliquer que la France n’ait jamais pu adhérer à une vision de l’économie gouvernée par la production, c’est-à-dire par l’offre ? Lire la suite
Revue économique mensuelle de l'UIMM

essentiel-analysesNous vous invitons à découvrir la revue économique mensuelle de l’UIMM en parcourant la revue du mois de juin 2016

Cliquez ici pour accéder aux derniers numéros

 

Magazine Actualité - la vie économique et sociale
Nous vous invitons à découvrir le magazine ACTUALITE en parcourant la revue du mois de juillet août 2016 intitulé  » Un scrutin lourd de conséquences »

SommaireJUILLET-AOUT

Cliquez ici pour accéder aux derniers numéros

DOCUMENTS DE REFERENCE

Mot du président
Supports de communication
  • Dépliant présentant les activités et les sites de la Chambre Syndicale (Version 2010)
  • Dépliant présentant le Musée du Vimeu

 

Titre du spoiler
  • LOGO des industries technologiques
  • MACARON : les industries technologiques, c'est nous !
  • AFFICHE de la campagne
  • Dépliant 2014 " inventer votre avenir avec les industries technologiques" (en lien avec le nouveau spot publicitaire)
  • Dépliant de la campagne " A la rencontre des industries technologiques"
  • Dépliant présentant l'"insertion professionnelle des apprentis de l'industrie"
  • Dépliant présentant le kit pédagogique

Pour télécharger le KIT, cliquez ici

POINT PRESSE

 

Titre du spoiler

 

  •  

 

Titre du spoiler

 

 

 

VIDEO

Les industries technologiques
L’entreprise DECAYEUX STI à Chépy dans le Vimeu, fournisseur de « Louis Vuitton » et dirigée par Stéphane Decayeux à lancé une ligne de produits pour le Golf à travers la société DECAYEUX Golf.  A cette occasion un film de présentation de 2m49 est réalisé sur « l’entreprise et son savoir faire » :